Les détracteurs de l'Église prétendent que la religion mormone est blasphématoire et même satanique parce que nous pensons que nous pouvons devenir des dieux. Mais en cela nous ne faisons que laisser la Bible dire ce qu’elle dit. L’article que nous proposons à nos lecteurs reprend ses affirmations à ce sujet. A chacun de décider s’il est disposé à les accepter telles qu’elles ou s’il préfère, comme cela se fait souvent, comprendre tout cela au figuré.

 

AVONS-NOUS LE POTENTIEL DE DEVENIR DIEU ?

 

par Michael W. Fordham

© FAIR

 

Les détracteurs de l'Église prétendent que la religion mormone est blasphématoire et même satanique parce que nous pensons que nous pouvons devenir des dieux. Ils citent Ésaïe 14:12-14 pour essayer de prouver que vouloir être comme Dieu est satanique.

 « Te voilà tombé du ciel, astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, à l'extrémité du septentrion; je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. »

 

Quand ils avancent cet argument, les détracteurs n'expliquent jamais ce qu'est vraiment la doctrine des saints des derniers jours. Ils préfèrent donner une version pervertie de la doctrine mormone que les saints des derniers jours ne reconnaissent même pas comme quelque chose qu’ils croient ou qu’on leur enseigne. Nous ne croyons en aucun cas que nous serons un jour indépendants de Dieu ou que nous ne lui serons plus soumis. Il sera toujours notre Dieu. Nous ne croyons pas que nous lui ôterons sa gloire, nous ne faisons qu’y ajouter en suivant le Christ.

 

Les saints des derniers jours croient que Dieu est littéralement le Père de notre esprit. Nous croyons que nous avons vécu dans une préexistence avec lui. Cette préexistence est un autre sujet, mais il faut savoir que nous y croyons pour comprendre que Dieu n’est pas notre Père céleste dans un sens symbolique ou figuré ; la parenté est littérale.

 

La Bible nous dit que Dieu est le Père de notre esprit. « D'ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie [1] ? » Mieux, la Bible nous dit que nous sommes la progéniture de notre Père céleste. « Car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l'être. C'est ce qu'ont dit aussi quelques-uns de nos poètes: De lui nous sommes la race... [2] ». Notre corps physique est la progéniture de nos parents mortels et Dieu est le Père de notre esprit. Par conséquent, notre esprit est la progéniture de Dieu dans le même sens que notre corps est la progéniture de nos parents terrestres. Le livre des Actes nous dit encore que puisque nous sommes la progéniture de Dieu, Dieu doit être une sorte d’être auquel nous ressemblons. « Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l'or, à de l'argent, ou à de la pierre, sculptés par l'art et l'industrie de l'homme [3]. » Le dogme de la Trinité admis par la plupart des chrétiens d’aujourd'hui est certainement basé sur les credo, qui sont « l’industrie de l'homme ».

 

Quand elle nous parle de notre création, la Bible nous dit que nous avons été créés à l'image de Dieu. « Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance [4]. » Si Dieu est littéralement le Père de notre esprit, ce qui fait de nous sa progéniture, nous pourrions nous-mêmes être qualifiés de dieux. C’est d’ailleurs ce que la Bible dit : « J'avais dit: Vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut [5]. » Jésus-Christ lui-même a dit que nous étions des dieux : « Jésus leur répondit : N'est-il pas écrit dans votre loi: J'ai dit: Vous êtes des dieux? Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l'Écriture ne peut être anéantie… [6] » Le Christ souligne que Psaumes 82:6 n'était pas une erreur ou un hasard en le faisant immédiatement suivre de la mention « l'Écriture ne peut être anéantie », ce qui veut dire que la citation disait bien ce qu’elle voulait dire et qu’on ne pouvait pas contester son sens.

 

Même si nous pouvons être qualifiés de dieux, nous ne sommes pas au même niveau que Dieu le Père. Nous sommes comme lui du fait que nous avons le potentiel. En d'autres termes, étant ses enfants, nous sommes essentiellement des dieux en embryon, nous ne lui sommes pas égaux. Pour atteindre ce potentiel, il y a une transformation par laquelle nous devons passer. Nous ne pouvons pas passer par cette transformation sans Jésus-Christ.

 

La Bible parle de cette transformation. Il y avait deux arbres dans le jardin d'Éden. « L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal [7]. » Adam et Ève ont mangé de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, ce qui les a fait passer de leur état d'innocence à la condition mortelle dans laquelle nous sommes maintenant. Une fois qu’Adam et Ève ont mangé du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, notre potentiel de devenir comme notre Père céleste a été rendu manifeste. « L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal [8]. » Toutefois, ils ont également transgressé quand ils ont mangé, et cela allait empêcher l'humanité d'atteindre son potentiel complet, puisque rien d’impur ne peut entrer au ciel. Pour empêcher l'humanité de vivre éternellement dans cet état où elle n’atteint pas son potentiel complet, Dieu a chassé Adam et Ève du jardin et les a mis dans l’impossibilité de manger de l'arbre de vie. « C'est ainsi qu'il chassa Adam; et il mit à l'orient du jardin d'Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie [9]. » Une fois le fruit de l'arbre de vie mangé, nous allions vivre dans l’état dans lequel la vie allait nous amener. Par conséquent, il est réservé à ceux qui atteignent leur plein potentiel ou, en d'autres termes, à ceux qui vainquent. « Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: À celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu [10]. » Ceux qui vainquent sont ceux qui ont obéi au Seigneur : « Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville! [11]. » Parmi les choses qu’il nous a été commandé de faire, il y a l’accomplissement des ordonnances appropriées (le baptême, le mariage pour l'éternité, l’ordination à la prêtrise, etc.) et le repentir. Sans tout ceci, nous ne pouvons pas atteindre ce potentiel de devenir des dieux.

 

La Bible nous dit également que nous pouvons être « un » exactement dans le même sens que le Christ et son Père sont « un ». Or, si Dieu le Père est Dieu et si Jésus-Christ est Dieu, et si nous pouvons être un avec eux, nous avons le potentiel d'être des dieux nous-mêmes. Un Dieu a la gloire et est parfait. La gloire et la perfection sont deux attributs qui appartiennent à Dieu. Le Christ, quand il a prié son Père, a prié pour cette chose même, que nous puissions recevoir la gloire et être parfaits comme eux.

 

« Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, – moi en eux, et toi en moi, – afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé [12]. »

 

Jusqu’où va cette gloire que nous avons la possibilité d'obtenir ? La Bible est claire : c’est la plénitude de Dieu que nous pourrions avoir : «  et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu [13]. » Mais cette « plénitude » a-t-elle vraiment quelque chose à voir avec le fait même d'être un dieu ? Très certainement.

 

« Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise [14]. »

 

La Bible explique, en outre, que, comme enfants, nous avons la possibilité d'hériter tout ce que le Père a : « Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils [15]. » La Bible explique cet héritage. Elle nous dit que nous hériterons exactement la même chose que Jésus-Christ hérite du Père :

 

« Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui. J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous [16]. »

 

En fait, la Bible nous dit que nous pouvons avoir des trônes juste comme le Fils et le Père : « Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône [17]. »

 

En plus de la nature et des caractéristiques de l'état divin, on nous dit que notre corps sera exactement comme le corps de Dieu. « qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu'il a de s'assujettir toutes choses [18]. » Même si nous ne pouvons pas le comprendre entièrement, cela deviendra clair à la seconde venue du Christ. « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est [19]. »

 

Aucun vrai chrétien ne contestera que Dieu est parfait. Il nous a aussi été commandé d'être comme lui à cet égard : « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait [20]. »

 

Les saints des derniers jours qui ont reçu les ordonnances du temple savent que nous ne pouvons hériter tout que si nous sommes mariés pour l'éternité. La Bible enseigne également ce principe des saints des derniers jours dont se gaussent les détracteurs de l'Église. « Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme [21]. » « Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu'il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières [22]. » On enseigne aux saints des derniers jours que seuls ceux qui sont mariés pour l'éternité peuvent devenir comme Dieu. Seuls des dieux peuvent avoir des enfants d'esprit à eux. Ainsi, le cycle continue, tout comme notre parenté avec notre Père céleste. Pourquoi le mariage est-il un sujet aussi sacré dans les Écritures, pensez-vous ? Ce n'est pas une coïncidence que notre mariage terrestre soit une étape préparatoire qui doit nous permettre d’atteindre notre potentiel complet de devenir comme Dieu.

 

En conclusion, quand la Bible nous dit que…

  • Nous avons été créés à l'image de Dieu

  • Dieu est le Père de notre esprit

  • Nous sommes la progéniture de Dieu

  • Le Christ nous appelle des dieux

  • L'homme est devenu comme Dieu

  • Nous hériterons tout

  • Nous serons cohéritiers du Christ en tout

  • Nous aurons la gloire

  • Nous aurons des trônes

  • Nous serons remplis de la plénitude de Dieu

  • Nous serons participants de la nature divine de Dieu

  • Nous serons un avec Dieu

  • Nous serons comme lui

  • Notre corps sera comme son corps glorieux

  • Nous pouvons atteindre la perfection

 

alors oui, je crois que nous avons le potentiel de devenir des dieux nous-mêmes. C'est la tradition qui enseigne que ces choses ne sont pas vraies ; ce sont les conciles des hommes qui enseignent que ces choses ne sont pas vrais ; ce sont les credo chrétiens qui enseignent que ces choses ne sont pas vraies. C'est la sainte Bible qui enseigne que ces choses sont vraies. Moi, je crois ce que la Bible enseigne.

 

NOTES

 

[1] Hébreux 12:9, italiques ajoutés.

[2] Actes 17:28, italiques ajoutés.

[3] Actes 17:29.

[4] Genèse 1:26.

[5] Psaumes 82:6, italiques ajoutés.

[6] Jean 10:34-35, italiques ajoutés.

[7] Genèse 2:9, italiques ajoutés.

[8] Genèse 3:22, italiques ajoutés.

[9] Genèse 3:24.

[10] Apocalypse 2:7, italiques ajoutés.

[11] Apocalypse 22:14, italiques ajoutés.

[12] Jean 17:20-23, italiques ajoutés.

[13] Éphésiens 3:19, italiques ajoutés.

[14] 2 Pierre 1:3-4, italiques ajoutés.

[15] Apocalypse 21:7, italiques ajoutés.

[16] Romains 8:14-18, italiques ajoutés.

[17] Apocalypse 3:21, italiques ajoutés.

[18] Philippiens 3:21, italiques ajoutés.

[19] 1 Jean 3:2, italiques ajoutés.

[20] Matthieu 5:48, italiques ajoutés.

[21] 1 Corinthiens 11:11.

[22] 1 Pierre 3:7, italiques ajoutés.

 

 

 

l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l