RESOLUTION DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ILLINOIS

 

Sur l’initiative d’Ed Burke, un catholique, conseiller municipal de Chicago, l’État d’Illinois a voté, le 24 mars, à l’unanimité, une résolution présentant des excuses à l’Église pour le traitement cruel infligé aux saints de Nauvoo et pour leur expulsion de la ville en 1845. Burke ignorait tout de l’histoire de Nauvoo jusqu’à ce qu’elle lui soit racontée, il y a un an, au cours d’un dîner, par Myron Walker, descendant d’un survivant de Nauvoo chassé vers ce qui allait devenir Salt Lake City, et époux du gouverneur de l’Illinois, Olene Walker. Indigné, il a demandé à son frère, Dan Burke, député d’Illinois, de déposer une résolution devant le gouvernement de l’Illinois. Appuyée par le député Jack Franks, qui est Juif, celle-ci a été votée sans discussion par les deux chambres législatives. Le mois dernier, M. Burke a présenté l’avant-projet de la résolution au président Hinckley, qui a été totalement pris par surprise et qui a été très ému de ce que quelqu’un ait songé à faire un geste pareil. Rappelons qu’en 1976, le gouverneur Bond, de l’État du Missouri, avait, de son côté, révoqué l’ordre d’extermination lancé en 1838 contre les saints par le gouverneur Lilburn W. Boggs. Voici le texte de la résolution :

« Attendu qu’il y a 138 ans, Brigham Young et plus de 20.000 membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont été expulsés de l’État d’Illinois après que l’Assemblée générale de l’Illinois eut retiré en 1844 sa charte pour la ville de Nauvoo, Illinois, comté de Hancock;

« Attendu qu’au cours d’une période de sept années de l’histoire de l’Illinois, de 1839 à 1846, les saints des derniers jours ont édifié et développé la ville de Nauvoo et en ont fait la plus grande ville de l’État d’Illinois et la dixième plus grande ville du pays ;

« Attendu que l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été fondée, le 6 avril 1830, par Joseph Smith à Fayette, État de New York ;

« Attendu que Joseph Smith, le prophète mormon, a conduit la communauté des saints des derniers jours de Fayette, New York, à Kirtland, en Ohio, en 1831 et de Kirtland à Independence, Missouri, en 1837 ;

« Attendu que Joseph Smith, opposant résolu de l’esclavagisme, a conduit sa communauté de quelque 15.000 saints des derniers jours jusqu’à la ville de Nauvoo, située sur le Mississippi, en Illinois, après son expulsion de l’État esclavagiste du Missouri en 1839 ;

« Attendu que Joseph Smith et les saints des derniers jours ont fait preuve d’une industrie et d’efforts immenses pour le développement et la croissance de la ville de Nauvoo, réussissant à créer une collectivité prospère, ont asséché les marécages locaux et les ont transformés en un environnement agricole et résidentiel productif ;

« Attendu que Joseph Smith et les saints des derniers jours ont obtenu, de l’Assemblée générale de l’Illinois, une charte extraordinaire leur conférant le pouvoir de se gérer eux-mêmes, pour créer et gérer leur propre système de tribunaux et aussi pour entretenir leurs propres forces militaires, dont la taille ne le cédait qu’à l’armée des États-Unis ;

« Attendu que Joseph Smith et la communauté des saints des derniers jours ont exercé des activités missionnaires intensives qui ont attiré de nouveaux colons mormons vers la ville de Nauvoo, atteignant une population de quelque 20.000 citoyens en 1844 ;

« Attendu que la situation économique existant à l’époque dans le pays en général et en Illinois en particulier subissait un déclin au début des années 1840, avec le résultat que la population en croissance rapide de Nauvoo a connu un niveau dramatique de chômage, ne réussissant pas à attirer l’industrie nécessaire ;

« Attendu que pendant la période de leur résidence à Nauvoo, Joseph Smith et sa communauté de saints des derniers jours ont commencé sur le plan politique comme démocrates, transférant leur loyauté politique au parti Whig lors des élections de 1838 et de 1840 avant de transférer de nouveau leur affiliation au parti démocrate lors des élections de 1842 jusqu’à la fondation du parti de la Réforme par Smith en vue de l’élection de 1844, époque à laquelle il commença à faire sérieusement campagne pour la fonction de président des États-Unis;

« Attendu que l’expression de l’autorité et du pouvoir politiques au sein de la communauté des saints des derniers jours était perçue par beaucoup de citoyens de l’Illinois comme une raison d’inquiétude et de préoccupation, considérant le contrôle des tribunaux exercé par Joseph Smith comme une forme d’autocratie et interprétant le poids et l’influence de la force électorale de la communauté mormone comme constituant un bloc électoral exagérément influent;

« Attendu que les coutumes religieuses chez les saints des derniers jours ont commencé à être considérées avec méfiance, préjugés et incompréhension ;

« Attendu qu’après la destruction d’un journal antimormon local ayant pour titre l’Expositor, les violences à l’égard de la communauté des saints des derniers jours se sont accrues ;

« Attendu que Thomas Ford, gouverneur de l’État d’Illinois, a fait appel à la milice de l’Illinois pour assurer le maintien de l’ordre;

« Attendu que le gouverneur Ford a fait emprisonner Joseph Smith, le prophète, et son frère Hiram Smith sur présomption de complicité dans la destruction de l’Expositor, dans la prison de la ville voisine de Carthage, Illinois;

« Attendu que des émeutiers ont pris d’assaut la prison de Carthage le 27 juin 1844, provoquant la mort de Joseph et de Hiram Smith;

« Attendu qu’entre 1844 et 1845, les actes de violence contre la communauté des saints des derniers jours ont augmenté de volume et d’intensité, se manifestant dans des actes tels que l’incendie des cultures, la destruction de maisons et les menaces d’extermination à l’encontre de la population mormone tout entière ;

« Attendu que, face à l’extrémisme à l’égard de la communauté des saints des derniers jours, Brigham Young, le nouveau chef de la communauté de Nauvoo, a pris des dispositions pour faire sortir son peuple de l’Illinois;

« Attendu qu’à partir du 4 février 1846, Brigham Young a commencé à envoyer la communauté des saints des derniers jours hors de sa patrie et de Nauvoo, Illinois, de l’autre côté des eaux gelées du fleuve Mississipi, dans la plus grande émigration forcée de l’histoire américaine;

« Attendu que Brigham Young a procédé à un exode hors de l’État d’Illinois, emmenant des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants avec du bétail et des chariots, dont le convoi s’étendait sur des kilomètres sur l’immense horizon hivernal ;

« Attendu que dans cet exode mormon, Brigham Young et la communauté des saints des derniers jours ont laissé derrière eux leur vie en Illinois et la ville prospère qu’ils avaient façonnée grâce à leur foi et au dur labeur de leurs mains ;

« Attendu que Brigham Young et la communauté des saints des derniers jours se sont mis en route au milieu de l’hiver pour l’Utah, situé à quelque 2000 kilomètres à l’ouest ;

« Attendu que les rigueurs de l’hiver ont imposé à Brigham Young et à la communauté des saints des derniers jours des privations extrêmes, la traversée pénible des plaines de l’Iowa jusqu’à l’extrémité de cet état où ils ont dressé un camp pour l’hiver ;

« Attendu qu’au printemps de 1847, Brigham Young et la communauté des saints des derniers jours ont repris leur voyage vers l’Utah, au-delà de la chaîne des montagnes Rocheuses, jusqu’à la vallée du Grand Lac salé ;

« Attendu que le 24 juillet 1847, Brigham Young et la communauté des saints des derniers jours sont arrivés dans cette vallée après un voyage de plus de cinq mois, traversant le cœur du continent américain après les événements douloureux de Nauvoo, Illinois, jusqu’à un lieu de refuge dans l’Ouest lointain ;

« Attendu que dans les cinquante années de son arrivée dans le territoire d’Utah, la communauté des saints des derniers jours est devenue, le 4 janvier 1896, le 45e État de l’Union;

« Attendu que la communauté des saints des derniers jours est passée d’une population de 250.000 âmes à la fin du XIXe siècle à une population de plus de 10 millions de personnes à l’heure actuelle;

« Attendu que la bonté, le patriotisme, la haute moralité et la générosité de la communauté des saints des derniers jours ont enrichi le paysage des États-Unis et du monde ;

« Attendu que les idées préconçues et les préjugés d’une époque moins éclairée de l’histoire de l’État d’Illinois ont valu à la communauté des saints des derniers jours des vicissitudes et des traumatismes indicibles de par la méfiance, la violence et les actes inhospitaliers d’une époque sombre de notre passé ; qu’il soit donc

« Résolu, par la Chambre des Représentants de la 93e Assemblée générale de l’État d’Illinois, que nous reconnaissions la disparité de ces actes et de ces soupçons passés, en regrettant l’expulsion de la communauté des saints des derniers jours, un peuple caractérisé par la foi et le travail acharné ; qu’il soit en outre

« Résolu que nous demandions à la communauté des saints des derniers jours son pardon pour les efforts malavisés de nos citoyens, du chef de l’Exécutif et de l’Assemblée générale lors de l’expulsion de leurs ancêtres mormons de la belle ville de Nauvoo et de l’État d’Illinois. »
 

 

 

 

l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l