GAGNER MA GUERRE

Par Trisha Swanson Dayton

J'étais en train de perdre une bataille que je ne me rendais même pas compte d'être en train de livrer. C'est alors que quelqu'un m'a tendu mon armure.

Au cours de ma première année de lycée, ma vie a commencé à dérailler. Je n'allais à l'église que pour apaiser mes parents et non parce que j'en avais envie. Vers la fin de l'année, plus rien n'allait bien - ni à l'école, ni au travail, ni, surtout, à la maison.

Un jour, je suis allée chez ma soeur. A cette époque, Gerry, son mari, faisait partie de l'épiscopat. J'ai commencé à leur parler de tout ce qui n'allait pas dans ma vie. Après m'avoir écoutée patiemment, Gerry m'a suggéré de me mettre à lire le Livre de Mormon 30 minutes chaque jour. Comme j'avais tout essayé et que rien n'avait marché, j'ai décidé de faire un essai. Gerry m'a promis que si j'essayais vraiment de lire 30 minutes par jour pendant tout un mois, les choses commenceraient à s'améliorer.

Le soir même, j'ai commencé à lire. Je crois que cette demi-heure a été la plus longue de ma vie. Le lendemain a été un jour comme un autre : rien de génial ni d'horrible ne s'est produit.

Mais les changements ne se font pas du jour au lendemain. La semaine qui a suivi n'a pas été facile. Cette demi-heure de sommeil me manquait, mais j'ai poursuivi ma lecture. Bientôt, j'ai commencé à remarquer que de petites choses allaient mieux.

C'est alors que j'ai reçu l'une des plus grandes bénédictions de ma vie, bien que je ne m'en sois pas rendu compte au début. J'ai eu l'occasion d'aller passer l'été en Irlande pour y travailler. Quand je suis partie, il y avait déjà deux semaines que j'avais commencé mon mois de lecture ; j'ai donc décidé de poursuivre le test du Livre de Mormon en Irlande et de lire chaque jour.

Ma vie s'est mise à changer de façon spectaculaire. J'ai commencé à aimer les choses que j'avais toujours détestées. Je me réjouissais d'aller à l'église dans ma petite branche irlandaise. Ma conception de la vie est devenue plus positive et mon témoignage a commencé à croître à pas de géant.

Un jour, j'ai écrit dans mon journal : « Aujourd'hui, journée merveilleuse. Je me suis réveillée et suis allée à l'église à 10h30. C'était le jour de la conférence de branche. Cette réunion a été la plus spirituelle de toutes celles auxquelles j'aie assisté ! Je ne crois pas avoir jamais ressenti l'Esprit avec autant de force. Les gens de Galway sont les plus amicaux, les plus généreux et les plus droits que j'aie jamais rencontrés. Ils me donnent de la force. Ils sont si fermement enracinés dans l'Evangile ; rien que par leur exemple, j'apprends énormément. Je crois que c'est la première fois aujourd'hui que j'ai su ou ressenti de façon absolument certaine que l'Evangile est vrai. »

La lecture du Livre de Mormon n'était plus une corvée. Je commençais à m'en réjouir chaque jour.

Mon séjour en Irlande a passé très vite, et le moment de rentrer chez moi est arrivé. Je savais qu'il ne serait pas facile d'affronter ma vie de tous les jours et mes anciens amis.

Toutefois, quand je suis arrivée à la maison, ça n'a pas été aussi terrible que je le croyais. En fait, maman et moi étions d'accord sur beaucoup de points, et je me suis mise à l'aimer de tout mon coeur. Les anciens problèmes de ma vie quotidienne et de mes rapports avec mes amies ont commencé à s'estomper. J'ai cessé de traîner avec certaines de mes anciennes amies et j'ai commencé à fréquenter un autre groupe de filles. C'était dur, mais j'étais bien soutenue. Ma vie a totalement changé de cap.

Pendant toute cette période, j'avais l'aide des Ecritures et de ma soeur. Elle savait toujours quand je traversais des moments difficiles et m'écrivait des petits mots d'encouragement. Elle m'a offert une boussole pour me rappeler les changements que j'avais opérés dans ma vie et pour m'encourager à continuer à aller dans la bonne direction.

Quelques mois plus tard, j'ai eu plus de difficultés à trouver du temps, et mon étude des Ecritures s'est mise à raccourcir à vue d'oeil. J'avais l'impression que ma boussole s'affolait un peu. Ma soeur m'a écrit ce petit mot :

« Vois-tu, Trish, j'ai l'impression que tu te trouves au milieu d'une grande guerre dont ton âme est l'enjeu, et même si j'ai terriblement envie de t'accompagner chaque jour au front, et même si je parle de me battre pour toi, je me suis rendu compte hier soir que tu es la seule à pouvoir gagner ta guerre. Tu es la seule à pouvoir revêtir ton armure chaque Jour en lisant le Livre de Mormon.

Une fois encore, je me suis tournée vers les Ecritures, les lisant jusqu'à 30 minutes par jour. Et de nouveau, les choses ont évolué.

Je sais que, chaque jour, il se livre une bataille dont notre âme est l'enjeu. Satan veut prendre possession de nous, mais nous avons les armes nécessaires pour nous défendre. Je sais par expérience que la lecture quotidienne du Livre de Mormon nous maintient dans la bonne direction. Je sais que cela m'a aidée. J'ai un témoignage de la puissance des Ecritures et de tout ce qu'elles peuvent faire pour chacun de nous. Relevez le défi et voyez par vous-mêmes.

Trisha Swanson Dayton est membre de la 200e paroisse, dans le 18e pieu de l'université Brigham Young.

 

l Accueil l Écritures l Livres l Magazines l Études l Médias l Art l